La ferme au poivre de kampot

La ferme au poivre de kampot : Article de Samuel, Albin et Maia

Nous partirons dans les alentours de Kampot sur la route en direction de Kep, visiter les plantations de poivre. Les exploitations produisent aussi mangues, bananes, fruits du dragon, ananas… Le poivre est une liane qui s’entoure sur des structures verticales faites en briques principalement ou sur de longs tuteurs en bambous.

IMGP0614-ConvertImage

 

 

 

 

 

On considère qu’une exploitation est de taille moyenne lorsqu’elle compte environ 200 lianes. Il y a environ 150 plantations dans la région.

Le poivre de Kampot rivalise avec les meilleurs poivres du monde. Ce sont les français, qui au XIXe siècle ont introduit sa culture intensive. Une IGP a même été mise en place. Après cette visite dans les plantations, nous nous rendrons à la FarmLink, une société montée par un jeune français, qui aide les producteurs locaux à structurer une filière de commercialisation du poivre.

IMGP0769-ConvertImage

 

 

 

 

 

Les récoltes des producteurs locaux arrivent en sac. Le poivre est ramassé à la main en fonction de sa maturité.

IMGP0609-ConvertImage IMGP0610-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0767-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

Après contrôle, ils sont lavés et sèchent au soleil par qualité.

IMGP0760-ConvertImage IMGP0764-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous entrons alors dans les locaux où les femmes sont à l’oeuvre. Le travail se fait à la pince à épiler.

IMGP0751-ConvertImage IMGP0750-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

Un à un, les grains sont triés. Les « grains secs » sont écartés et finiront en poudre. Chaque femme réussi à trier entre 2,5 et 4 Kg de poivre pour 8 heures de travail en fonction de la grosseur du grain. Nous passerons alors à la dégustation : Blanc, rouge puis noir. Il existe aussi en vert mais il n’est commercialisé qu’au Cambodge pour les plats locaux. Tout le monde y goûtera et apprécieront plus ou moins les arômes. Heureusement, les fermes produisent un nouveau produit : le sucre de palme!

Publicités

4 réflexions sur “ La ferme au poivre de kampot ”

    1. Les champs ne sont pas dans l’enceinte de la boutique, il y a juste quelques pieds ainsi que les grains de l’étape du séchage, du tri jusqu’au conditionnement. Ce sont les différents agriculteurs locaux associés au projet qui apportent leur récolte. Par contre, Nous sommes allés dans une exploitation avec un chauffeur que nous avons trouvé par hasard dans la rue de kampôt.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :