Passage au Laos

Passage au Laos .

P1000627-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous arrivons à Chiang Khong, ville frontalière avec le Laos. Nous prenons le transport local pour rejoindre notre GH. Nous sommes 10 et bien serrés.

P1000641-ConvertImage

 

 

 

 

Maintenant il faut organiser la traversée. Par soi même ou par agence ? Depuis l’année dernière, tout à changé. Le poste frontière n’est plus dans la ville mais à 14 kms. Le pont de l’amitié Thaï-Laos à été construit avec des bâtiments tout neufs, identiques de chaque côté. Certains blogs disent que c’est un peu le bazar car vous êtes confrontés à beaucoup de rabatteurs. Nos amis se sont renseignés de leur coté et décidons de passer par l’agence Easytrip qui est conseillée dans les guides. Bien sûr vous payez la prestations mais vous partez plus tranquille.

P1000639-ConvertImage

 

 

 

 

Dès 8 heures, une voiture nous prend à la GH et nous emmène jusqu’au poste thaïlandais que nous traversons sans problème. Nous sommes suivis par l’agence et cela facilite le passage et nous passons en priorité.

P1000644-ConvertImage

 

 

 

 

 

P1000645-ConvertImage P1000647-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit tour de bus de 3 minutes pour traverser le pont et voici le poste laotien.

P1000649-ConvertImage

 

 

 

 

 

Un petit retrait d’argent et nous voici millionnaire : Un million de Kips, mais qui équivaut à peine à 100 €. ici, les distributeurs donnent maximun 2 millions de Kips. On va revenir souvent ! Les formulaires pour la frontière nous avaient été donné la veille par l’agence donc encore peu d’attente pour la validation du formulaire d’entrée au premier bureau et récupérer les visas au deuxième.

 

Tarif : 30$ par personne. Un petit supplément de 5$ pour les adultes. On ne sait pas si c’est car aujourd’hui c’est dimanche ou juste pour le fun ! Passage de douane sans problème et avec le sourire.

Bienvenue au Laos !

P1000653-ConvertImage

 

 

 

 

 

Un tuk-tuk nous attend et nous découvrons les routes laotiennes avec ses superbes nids d’éléphants et ses ponts en bois limité en tonnage.

P1000654-ConvertImage

 

 

 

 

Après avoir fait une sorte d’enregistrement dans une maison au bord de la route et récupéré notre lunch box ( un sandwich et une bouteille d’eau ), nous arrivons en haut de la rue qui mène à l’embarcadère. Un homme demande les passeports des enfants. On ne sait pas pourquoi même en le questionnant longtemps. Astrid le prévient. Plus de passeports au bateau et il est mort ! Et là nous attendons une bonne demie heure que notre guide réapparaisse avec nos tickets de slowboat, et les passeports des enfants qu’il avait pris pour négocier les ½ tarifs.

P1000656-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

En fait, les passeports servent aussi à obtenir des places « famille » et groupées. Les autres passagers s’installeront là où il y aura de la place ! Les premiers arrivés seront les mieux servis.

IMGP4887-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous descendons à « l’embarcadère » et découvrons notre bateau. Fini les banquettes en bois maintenant ce sont des sièges recyclés de voitures et nos places sont numérotées. (avec un petit papier et au marqueur!)

Nous attendons que le bateau soit plein pour partir donc nous partirons vers midi au lieu de 11 heures . Rien de grave ! Jusque là tout c’est bien passé. Nous avons trouvé le passage simple. En route vers Luang Prabang via Pakbeng pour 2 jours de navigation .

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :