Kep

Kep

A 20 Km de Kampot, cette petite station balnéaire fut créée en 1908 par les français sous le nom de Kep-sur-Mer.

IMGP0672-ConvertImage

 

 

 

 

Très prisée dans les année 1960, elle fut prise dans les tourments de l’histoire qui suivra. On empreinte donc la route en mauvaise état qui mène à la station. Elle est en travaux mais depuis trèèèsss longtemps!

 IMGP0664-ConvertImage

 

 

 

 

IMGP0728-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous arriverons par le marché aux crabes, qui prend plutôt forme de petits restaus le long de la plage. Une poignée de pêcheurs vendent ici la pêche du jour à qui veut bien lui acheter. Un petit marché se met en place en parallèle.

IMGP0697-ConvertImage

 

 

 

IMGP0677-ConvertImage IMGP0688-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP0684-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous, nous opterons plutôt pour poissons et calmars grillés.

IMGP0683-ConvertImage IMGP0681-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous continuerons le long de la côte et arriverons dans le centre du village. Effectivement, pas un centre, une place aménagée avec quelques restaus et une plage. Les enfants iront s’y rafraichir tout habillés.

IMGP0717-ConvertImage P1020386-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le long de la corniche, des maisons de style coloniales, construites durant l’âge d’or, par de riches cambodgiens. Elles furent quasiment toutes détruites ou rasées par les Khmers rouges qui ne quittèrent la régions qu’en 1998. Ici, la résidence de la femme du roi qui, appartenant toujours à la famille royale, reste sous surveillance mais ne fut pas reconstruite. Les traces de balles sont présentes sur toute sa façade.

IMGP0703-ConvertImage

 

 

 

 

 

Un quartier entier de maisons est resté figé dans le temps.

IMGP0705-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

Les bulldozers commencent la destruction et les constructions prennent peu à peu  le dessus et de nouveaux quartiers sortent de terre. C’est une vision assez étrange, mais ici, personne ne veut plus évoquer cette période.

Publicités

6 réflexions sur “ Kep ”

  1. Dernier article sur votre périple en Asie! Hâte de découvrir de nouveaux horizons océaniques! À bientôt sur Skype peut être…On s’y était habitué! Vous allez nous manquer les amis 😘 BISOUUU

    J'aime

  2. Depuis notre dernier RDV sur skype, on n’a pas eu le temps de consulter votre blog. Désolés mais nous n’avons pas été très assidus.Mais nous rattrapons notre retard. Au travers de tous les bâtiments, on retrouve bien la présence française pendant de nombreuses années. Il semble y avoir un grand contraste entre les vestiges du passé, les éléments modernes et les parties très pauvres qui rappellent que le Cambodge est un pays en voie de développement.

    J’adore les guest house où vous avez logé : à la fois très exotiques et originales. La piscine était certainement la bienvenue étant donné les températures étouffantes.

    Ce qui est sûr, c’est que vous quittez l’Asie avec des souvenirs plein la tête.

    Aujourd’hui vous devez être en route pour la Nouvelle Zélande. Ca va certainement être un changement radical. Par contre, vous allez découvrir d’autres paysages, un mode de vie certainement très différent mais tout aussi enrichissant;

    On vous souhaite un bon voyage et à très bientôt.

    J'aime

  3. Salut SAMSAM,

    Je te fais un petit coucou. Tu vas le lire quand tu arrivera en Nouvelle Zélande.

    J’ai bien vu la photo de la voiture. Merci d’avoir pensé à moi. C’est sympa.

    J’ai hâte de voir quelles voitures sont utilisées en Nouvelle Zélande.

    A bientôt.

    JUJU

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :