Mae Sai et le Doi Tung

Pas grand chose d’exceptionnelle à Mae Sai, cette ville avec son artère principale (la highway) qui mène à un cul-de-sac ou plutôt à un pont qui est aussi le poste frontière avec Tachilek, la ville frontalière côté birman.

Tout au bout, le marché couvert qui fait office aussi de route couverte sous une interminable verrière.

Le deux pays sont séparés seulement par la petite rivière, la Mae Sai. Les locaux font des allers et venus entre les deux pays dans l’indifférence mais les farangs munis de leurs passeports, traverse la frontière pour pouvoir prolonger leur visa touristiques. Nous logerons en plein centre avec la tranquillité d’une petite rue adjacente le Baan Sabai MaeSai. Un établissement flambant neuf ouvert le 10 décembre dernier !

imgp2562-copier

Nous visiterons principalement dans ce secteur les alentours de Mae Sai plus connus pour sa région boisée. Direction donc le Doi Tung, une montagne de 1800m donnant sur la Birmanie. Il y a de temps en temps quelques escarmouches entre l’armée et les contrebandiers mais les checkpoints de la police vous arrête si nous ne pouvons pas passer. Nous irons alors vers le Mae Fah Luang Garden et La Doi Tung Royal Villa. Celle-ci sera fermée en raison de la présence de personne de la famille royale. Nous n’accédons donc qu’aux jardins. Ce lieu a été dédié à la reine mère décédée en 1994.

La reine mère est vénérée par les Thaïlandais, en particulier pour ce qu’elle a fait pour la région du Doi Tung, qu’elle a réussi à sortir du sous-développement en diversifiant les cultures, supprimant celle de l’opium et en restaurant l’écosystème. Les thaïs affluent ici par milliers. Cela sera difficile de trouver une place de stationnement. Mais Maia aura le dernier mot en faisant de l’œil par la fenêtre de la voiture à un policier qui faisait la circulation. Il poussera pour nous 2 cônes et on se serrera le long de l’accès des scooters. Nous voici donc dans les jardins en contrebas de la villa de la reine, vraiment superbes: des serres, des étangs bordés de fleurs, des cascades et fontaines et une horde de jardiniers ! Arrosage à assurer toute la journée, il fait vraiment très chaud !

Nous irons ensuite vers le Wat Noi Doi Tung, un temple à 1500m où deux bonnes centaines de cloches de chaque côté de son accès résonne par leur bruit à chaque passage des personnes venant prier ici.

Nous terminerons la journée avec un plat plutôt européen mais avec des revisites locales : hamburgers et steaks sauce thaï et beignets nature : c’est bientôt mardi-gras non ? Le tout juste à côté du point de contrôle de la police abrité par une énorme casquette.

 

%d blogueurs aiment cette page :