Nouméa et le sud calédonien

Nouméa et le sud calédonien

Nous prenons notre vol Auckland-Nouméa sous un beau ciel bleu. Les paysages vu du ciel sont magnifiques. Les montagnes et rivières forment de superbes décors. Nous aimons beaucoup ces moments.

IMGP5131-ConvertImage IMGP5148-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux heures trente plus tard et 2000km plus loin, le lagon apparaît. Le décor est totalement différent ! La terre a elle aussi changé de couleur : entre le marron et le rouge feu, cela contraste vraiment avec les bleus du lagon.

IMGP5182-ConvertImage IMGP5184-ConvertImage IMGP5204-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’aéroport, nous récupérons une voiture avec 60 km au compteur : pas super avec le climat changeant d’ici et nos enfants pas très soigneux !

P1030880-ConvertImage IMGP5213-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous choisirons un gite pour une semaine à Dumbéa, à environ 20 km de la capitale.  Albin attendra d’être ici pour perdre une dent! Et oui, la petite souris apporte des euros et des francs pacifiques!

IMGP5220-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous sommes de retour en France mais pas totalement. Nous sommes dans un POM (pays d’outre-mer) et ici, il faut prendre en compte tout le monde : les Kanaks, les caldoches et les européens. La Calédonie a un statue à part, le POM a obtenu le transfert de compétences de l’Etat français, qui conserve les pouvoirs régaliens : justice, défense et l’ordre public. Les accord de Nouméa laisse à la Calédonie le droit d’exercer une forme d’action internationale dans le Pacifique et le vote des « lois du pays » par le congrès de la Calédonie sous contrôle du Conseil Constitutionnel. Une loi française sera ou pas appliquée ici !

Nous commencerons notre visite par Nouméa, avec la baie des citrons et l’Anse-Vata avec face à la baie l’ile aux canards, classé reserve protégé avec un sentier sous-marin pédagogique et l’ilot maître à 10min de bateau-taxi. Nous passerons par la place des cocotiers où la population vient boire un verre et refaire le monde !

P1030895-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

Nous ferons connaissance de Carole ex-vierzonnaise et Pascal son mari avec leur trois enfants, travaillant ici. Ils nous donneront beaucoup d’informations sur le Caillou, la vie quotidienne ici et sur les méthodes de vie. MERCI BEAUCOUP ! Nous ferons connaissances des enfants plus tard car ici, la rentrée scolaire a eu lieu en février et l’école commence à 7h15 !

Nous ferons le tour du Grand Sud mais le temps ne sera pas au rendez-vous. La pluie ne nous quittera pas de la journée. Habituellement, nous aurions du observer à perte de vue un paysage grandiose, de terre rouge et vierge de toute population. Cette terre rouge, imprègne tout et il est quasi impossible de récupérer vêtements et même la carrosserie des voitures ! C’est aussi là que l’on prend conscience de l’importance de la première richesse du pays : le Nickel : des carrières immenses à ciel ouvert.

IMGP5340-ConvertImage

 

 

 

 

 

Le sud, c’est le goût de l’aventure, avec ses lacets sinueux et vous ne croiserez personne ! Nous nous arrêterons au parc de la rivière bleue mais là l’accès est interdit aujourd’hui, cause : la pluie et il est impossible d’y accéder même en 4×4. Nous n’aurons que le panneau!

IMGP5251-ConvertImage

 

 

 

 

 

IMGP5249-ConvertImage IMGP5259-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arrêt sera aussi impossible aux chutes de la Madeleine. Nous nous arrêterons seulement à une tribu faire une pause et aux chutes de Wadiana ou chutes de Goro où Samuel sera le seul courageux à tester la température de l’eau !

IMGP5274-ConvertImage IMGP5277-ConvertImage IMGP5291-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne pourrons pas non plus descendre au village de Prony auquel on accède pas une route non revêtue de 3km trop détrempée par la pluie.

IMGP5343-ConvertImage

 

 

 

 

 

Nous passerons ensuite une journée au centre culture Tjibaou, qui vise à mieux comprendre la culture mélanésienne. Le centre porte le nom du leader indépendantiste Kanak assassiné en 1989. Nous ferons un pique-nique dans le parc face à la baie sous un beau soleil !

P1030942-ConvertImage IMGP5370-ConvertImage

 

 

 

 

 

IMGP5413-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

IMGP5381-ConvertImage IMGP5434-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous irons aussi à la fête annuelle de Dumbéa : la fête de l’omelette géante ! C’est la fête à ne pas louper ici, où toute la ville vient passer la journée avec fête foraine, quelques stands souvenirs et manèges carrés sans alcool même pour les plus grands ! L’alcool est un vrai fléau ici. Des morts quasi chaque WE et il faut être très prudent après 18h et les WE ! Les carcasses de voiture restent le long des routes, calcinées ou non avec des fleurs à proximité. Ici la vente d’alcool est interdite partout les mercredis AM, vendredis et samedis AM ! C’est dire…

IMGP5702-ConvertImage IMGP5625-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les enfants ferons la queue aux différents jeux et Sam s’essaiera au skate électrique !

IMGP5767-ConvertImage IMGP5747-ConvertImage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des concerts sont prévus tout le WE et nous assisterons au spectacle du Vanuatu avec des tenues traditionnelles vraiment très belles. Les rythmes sont proches de ceux des Maoris en NZ.

IMGP5652-ConvertImage

IMGP5635-ConvertImage IMGP5657-ConvertImage

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :